Conduite green : 8 conseils pour économiser jusqu’à 20% de carburant

Les conseils d’éco-conduite se multiplient au fur et à mesure de la flambée des prix des carburants (le litre de sans plomb est affiché à deux euros dans certaines stations parisiennes). Alors, en attendant de rouler en hybride, voici huit idées et astuces qui pourraient vous permettre de consommer jusqu’à 20% de carburant en moins.

Voiture Herbe

1 : accélérer doucement et progressivement, ne pas aller au-delà des 2 000 tr/min pour changer de rapport.

Il faut passer la deuxième vitesse dès que possible et enchaîner les rapports pour que le régime moteur se stabilise à 1 200 tr/mn pour un diesel et à 1 500 tr/mn pour un véhicule essence.

2 : avancer au point mort ne fait pas faire d’économie.

Contrairement à cette idée reçue, rouler au point mort avec un moteur à injection consomme plus et pollue plus, il vaut mieux relâcher la pédale en laissant la vitesse enclenchée et profiter de l’élan.

3 : arrêter le moteur lors des arrêts prolongés.

Lors des arrêts prolongés dans les embouteillages, penser à couper le moteur. Ce dernier consomme 1 l/heure au ralenti. Si votre véhicule est équipé d’un système Stop & Start, pensez à ne pas débrayer au feu pour ne pas annuler le procédé.

4 : opter pour une vitesse régulière.

Les accélérations et freinages successifs, violents et injustifiés entraînent des hausses importantes de consommation.

5 : rouler moins vite.

En passant de 130 km/h à 110 km/h sur autoroute, vous économiserez 15% de carburant. Sur un même parcours, avec le même véhicule, la consommation peut doubler si l’on choisit une conduite sportive ou brutale.

6 : soigner l’entretien du véhicule et le choix des pneus.

Un véhicule bien entretenu (changement régulier du filtre à air, choix d’une huile moteur de qualité et de bonne fluidité à froid) peut consommer jusqu’à 25 % de moins. Le choix des pneus, leur pression régulière est primordial. Pensez aux pneus verts, ils consomment 0,2 l/km de moins.

7 : attention à la clim’.

La clim’ en ville peut entraîner des surconsommations supérieure à 20% et 10% sur route. Il vaut mieux ouvrir les glaces si vous roulez doucement et appuyer sur le bouton éco de la clim’.

8 : attention au chargement.

Les galeries de toit sont à prohiber, préférez leurs les coffres de toit et les remorques. Tout ce qui modifie le Cx de la voiture vous fera consommer plus. Il vaut mieux attacher les vélos à l’arrière de votre automobile plutôt que sur le toit.

Sachez enfin qu’il existe aussi des stages d’éco-conduite et que votre employeur peut prendre le coût à sa charge (de 300 à 400 euros) si le formateur est agréé « organisme de formation ».

Une clé USB diffuseur d’huiles essentielles
Dl 122, le vélo green et chic qui transporte aussi votre ordinateur